Technologies de l'information et de la communication

L’industrie des technologies de l’information et de la communication (TIC) est l’un des piliers de l’économie suisse et emploie plus de 150’000 personnes. C’est l’un des cinq premiers employeurs du pays.

Dans le secteur des logiciels, plus de 80% des entreprises proposent du conseil et du développement, les autres étant actives dans la distribution. On trouve dans ce secteur des PME qui emploient généralement moins de 10 personnes.

La force du secteur informatique et des télécommunications se distingue surtout par le rendement de sa main-d’œuvre, qui est pratiquement trois fois plus productive que la moyenne suisse. Ces résultats hissent ce secteur pratiquement au même rang que les autres activités à forte valeur ajoutée comme la chimie-pharmaceutique et la banque.

Au fil des années, le secteur des TIC a su attirer dans le canton de Vaud de prestigieuses multinationales comme Yahoo, Cisco ou Salesforce.com qui ont choisi notre région pour y implanter non seulement des activités commerciales ou de recherche mais également un siège international.

Plus de 700 entreprises employant quelques 32'000 personnes travaillent dans le domaine des technologies de l'information et des télécommunications dans le canton de Vaud, tant en recherche et développement que dans la production et la distribution de produits et de services à haute valeur ajoutée.

Un réservoir de savoir-faire qui va de la création de logiciels au stockage, traitement, analyse et transmission de données. Les applications multimédias et les interfaces homme/machine sont deux nouveaux domaines émergents dans le canton, tout comme le e-commerce, qui se développe fortement.

La recherche est très active et productive dans le secteur des TIC, notamment à la Faculté Informatique et Communication de l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), qui excelle par exemple en sécurité informatique, ou à l'Institut d'Informatique et Organisation de l'Université de Lausanne (UNIL), ou encore dans le Département Informatique et le Département Télécommunications de l'École d'Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud (HEIG-VD).

Quelques exemples de sociétés